Témoignage sur les JMJ à Madrid

Publié le par admin kt.pavilly

2011-08 JMJ (1)

 

JMJ 2011J M J.    Journées Mondiales de la Jeunesse. 1984-2011.

J'y étais à Madrid, et je ferai mon possible pour être au rendez vous de Rio de Janeiro en 2013.

Rencontrer, vivre, croire, chanter, espérer, être fier de dire que l'on est chrétien, et que l'on veut rencontrer le pape.. Benoît nous a dit : "Soyez des messagers joyeux de la Bonne Nouvelle".

Notre chère Anne (responsable de communication sur place) nous a dit : "Rendez vous à Rio, mais d'abord soyons témoins là où nous sommes". Pour elle, comme pour nous tous, c'est une joie et une fierté de crier notre foi sur facebook, car quand on revient des JMJ, on ose tout car on sait que ça vaut le coup..

 

Pourquoi ça vaut le coup??

 

Tout simplement parce que de Rouen, nous étions 107 à partir, 107 jeunes ultra croyants, ultra motivés, ultra heureux d'aller à la rencontre du Christ.

Sur place, nous avons rencontré des jeunes dans le métro, chanté avec eux dans toutes les langues, toujours les bras ouverts, avec un grand sourire chaleureux : des chinois, des australiens, des américains, des anglais, des allemands, des italiens, des français, des normands..

Quand tu vois tous ces gens, qui te rejoignent, en car, en avion, en train, qui parcourent parfois l'équivalent de la moitié de la planète, comment ne pas croire que Dieu est là, bien présent, qu'il nous appelle tous à vivre à travers le Christ, son fils, mort pour nous sur la Croix ??

Et cet homme, Benoit XVI qui est là pour nous guider.. nous accompagner sur le chemin de la foi, n'est il pas lui aussi source profonde et inaltérable du Christ vivant?

 

Et puis, il y a le pape, mais il n'y a pas que le pape..il y a toutes ces familles espagnoles de Fuensalida qui nous ont accueilli en frères et soeurs, comme si nous nous étions toujours connus, sans gêne, sans embarras, toujours avec cette chaleur humaine qui nous a tous touchés au plus profond de nous mêmes.

Spontanément, ils nous ont ouvert leurs portes pour nous accueillir, et nous montrer combien, eux aussi, ils aiment le Christ.

Dans Madrid, pendant les 5 jours où nous y étions, étaient organisés des veillées.. nous y sommes allés un soir avec un groupe d'amis ; à peine entrés dans l'église, on entendait murmurer allemand, anglais, australien, toutes les langues du monde, mais avec toujours cette même joie sur les visages, celle du Christ qui nous rassemble.

Pendant deux bonnes heures, nous avons chanté pour le Père, le Fils, le Saint Esprit, sans retenue, sans tabou, sans différend.

Le Christ était au milieu de nous.

 

En plus de tous ces moments forts passés dans les églises, avec les chrétiens du monde entier, nous avons pu voir du pays : Tolède et Madrid, deux superbes villes, bien caractéristiques, mais toutes les deux très charmantes.

 

Quand il a fallu dire au revoir sur le parking du Boulingrin, nous étions tous très émus, émus de ce que nous avions vécu, émus d'avoir tissé des liens aussi forts en si peu de temps, émus d'avoir rencontré le pape, et tous ces jeunes croyants que nous n'oublierons jamais..

 

Sachons poursuivre ensemble le chemin qui mène au Christ vivant, présent dans le monde entier.

Héloïse

2011-08 JMJ (2) 2011-08 JMJ (3) 2011-08 JMJ (4)

 Les rouennais avec

des mexicains et des brésiliens

Un groupe de jeunes

du diocèse de Rouen

 Quelques MEJistes

du diocèse de Rouen

Publié dans Pastorale des Jeunes

Commenter cet article

sandrine L 11/10/2011 21:00


Bravo pour ce message pétillant et vivifiant. Voir que les jeunes prennent la relève et osent, quelle belle leçon de vie et d'espoir! Alors bon vent! Qu'il t'emmène loin sur la route de Jésus.


Héloïse 01/10/2011 16:12


Diffuser mon témoignage ne me dérange absolument pas. Peut être que ça en interpellera quelques uns.


Joël J. 23/09/2011 09:59


Un grand merci Héloïse de ce beau témoignage, de tout ce que tu as vécu et partagé à Madrid, l'été dernier...
Avec ton autorisation, nous reprendrons des extraits de ce témoignage pour le journal de Noël.